UN CRÉDIT VOUS ENGAGE ET DOIT ÊTRE REMBOURSÉ. VÉRIFIEZ VOS CAPACITÉS DE REMBOURSEMENT AVANT DE VOUS ENGAGER.

Covid-19 : diminution des revenus, hausse des prix, faut-il s’inquiéter ?

Publié le

Covid-19 : diminution des revenus, hausse des prix, faut-il s’inquiéter ?

Plus de 10 millions de personnes ont été en activité partielle durant le confinement au mois de mars en France. De plus en plus de ménages, qui connaissent une baisse de revenus, s’inquiètent de l’augmentation des prix alimentaires dans les supermarchés. Y a-t-il une réelle hausse des prix sur les produits ?

Rupture de stock et hausse des prix

Les Français font davantage attention aux prix des produits alimentaires. Une étude récente (Bonial) affirme que 86% des consommateurs pensent que les prix des produits de grande consommation ont augmenté pendant le confinement. Cette hausse se ressent surtout sur les fruits et légumes, les viandes et poissons, les féculents ainsi que les produits laitiers. Oui mais, est-ce vraiment la réalité ? Pas totalement. Il existe d’autres facteurs à prendre en compte. Par exemple, les ruptures de stock de certains produits (farine, pâtes, œufs notamment) ont amené les consommateurs à se pencher vers d’autres marques qui peuvent être parfois plus onéreuses. Cependant, les fruits et légumes connaissent effectivement une hausse des prix (6 à 12 % en un mois) compte tenu de la provenance des produits (origine France) et de la tension que connaît le marché en ce moment (importations limitées par exemple).

L’association UFC-Que-Choisir a également réalisé une enquête intéressante en relevant les prix de 252 produits de premières nécessités auprès d’une dizaine enseignes connues, en Drive. L’étude révèle que le coût moyen du ticket de caisse des consommateurs a augmenté de 2,5 % comparé au début du mois du mars. Quelques produits se démarquent comme la farine qui connait une hausse de 14% ! Cette augmentation est surtout due au manque de nombreuses références dans les rayons. Les produits les moins chers partent souvent en premier donc les consommateurs doivent se tourner vers des marques plus « haut de gamme ». Ce phénomène concerne aussi les produits d’hygiène (lingettes, produits désinfectants, savons, etc.), très prisés par les consommateurs.

Inquiétudes sur le pouvoir d’achat

Le pouvoir d’achat fait partie des trois sujets les plus préoccupants pour les Français, après l’épidémie du Covid-19 et le système de santé. Pendant le confinement, les Français ont pu économiser plus d’argent (55 milliards au total) et cela risque de continuer même après la crise, en guise de « prévention ». En effet, la plupart pensent que la crise économique et sanitaire va durer. Celle-ci va donc avoir un impact sur le budget de nombreux Français. Et cela peut être un réel coup dur pour ceux ayant peu de ressources !

Comment anticiper cette hausse des prix ?

Le regroupement de crédits peut vous aider à équilibrer votre budget et faire baisser vos mensualités en rassemblant vos crédits. Cela vous permet d’avoir plus de reste à vivre à la fin du mois. Vous avez des questions sur le rachat de crédits ? Nos agences sont disponibles pour répondre à vos questions et pour vous accompagner dans votre projet. Pour contacter votre agence, trouvez votre agence la plus proche de chez vous sur notre site web !

Crédits : © Crédit Conseil de France - Adobe Stock